La communication klaxon « tu tu tu » est utilisée fréquemment car il est plus facile de parler de l’autre que de parler de soi, de ses ressentis et de ses besoins de manière générale.
Or la communication klaxon tue la communication car elle met mal à l’aise votre interlocuteur : on est dans une attitude d’évaluation/jugement et/ou de reproche.

Nous allons un peu synthétiser l’idée aujourd’hui :
Utiliser le « tu » avec son interlocuteur pour le définir, c’est se positionner comme celui qui sait mieux que l’autre qui il est, ce qu’il fait et pourquoi il le fait voire ce qui est bon pour lui.
Cela génère des rapports dominant / dominé pour imager.
Cela étouffe les relations plutôt que de les rendre vivantes.

Or tout être humain a un savoir, un ressenti, une expérience de vie qui lui est propre. Il est important de ne pas parler à la place de l’autre mais plutôt parler de soi, de ses propres ressentis et besoins.

Pour favoriser la communication il est préférable de parler de soi en exprimant ses désirs et ses ressentis, sans penser à la place des autres car les autres ne fonctionnent pas forcément comme nous et n’ont pas les mêmes expériences ni les mêmes besoins ou envies.

Pour plus de précisions et d’information sur le sujet, nous vous conseillons :

  • Apprendre à communiquer : méthodologie et vocabulaire pour mieux (se) parler
  • Blog ESPERE La relation klaxon