La dépendance affective se retrouve aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

La cause majeure de la dépendance affective serait au niveau d’une carence affective vécue durant l’enfance.

Contrairement à ce qu’on pense généralement, la dépendance affective ne se limite pas aux relations amoureuses ou de couple. On peut être aussi dépendant affectif de ses parents, ses enfants ou ses amis.

La plupart des personnes concernées par la dépendance affective n’ont pas conscience de leur problème de dépendance.

Le dépendant affectif cherche à combler ses besoins auprès des autres mais ce dernier ne comble jamais réellement l’angoisse et le vide qu’il ressent.

Manquant de confiance en lui et d’estime, le dépendant affectif recherche sans cesse l’approbation d’un autre en amour, en amitié, au travail …

La dépendance affective n’est pas irréversible. Effectivement et comme souvent, la première étape vers la guérison est la prise de conscience et surtout la compréhension de ce maux.

Un groupe d’écoute et d’échanges sur ce sujet sera mis en place par l’association avec des temps de rencontre dès que possible. Un atelier sur l’estime et la confiance en soi devrait pouvoir donner des premières pistes d’information également.